TRUDEAU REFUSE DE S’EXCUSER POUR AVOIR ABANDONNÉ SA PROMESSE SUR LA RÉFORME ÉLECTORALE

OTTAWA – Mardi, les députés libéraux ont voté contre une motion du NPD demandant au gouvernement de présenter ses excuses pour avoir abandonné sa promesse de réformer le système électoral désuet et inéquitable du Canada.

« C’était une promesse claire, répétée des centaines de fois, aussi récemment qu’il y a deux mois, a dit Nathan Cullen, porte-parole du NPD en matière de réforme démocratique. Le premier ministre a dit que la décision lui revenait; le moins qu’il puisse faire est d’en prendre la responsabilité et de présenter ses excuses pour cette trahison. »
 
Depuis que les libéraux ont annoncé, il y a deux semaines, leur intention de stopper toute réforme, une pétition en ligne exhortant le gouvernement à respecter sa promesse est devenue la pétition la plus signée sur le site Web du Parlement, avec 115 000 signatures. En fin de semaine, des Canadiens de partout au pays ont participé à des manifestations dans 27 villes pour dénoncer la promesse brisée des libéraux.
 
« Les libéraux disent aux Canadiens qu’ils sont désolés d’avoir brisé une promesse majeure, mais ils ne le sont pas vraiment, a ajouté Alexandre Boulerice, porte-parole adjoint en matière de réforme démocratique. Le fait que les libéraux soient tout disposés à abandonner une promesse qui les a aidés à se faire élire est le meilleur argument en faveur d’une réforme électorale. »

Pas un député libéral n’a eu le courage d’appuyer la motion du NPD, même si certains d’entre eux avaient écrit des lettres sympathisant avec leurs électeurs en colère en raison de la trahison du gouvernement.
 

– 30 –


Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou media@npd.ca