Pont Champlain : Les Montréalais N'ont Pas Payer

Le gouvernement a finalement écouté les demandes du NPD mais il fait marche arrière en imposant un péage

le 5 octobre 2011

OTTAWA – Après avoir lancé une vaste campagne pour obtenir la construction d’un nouveau pont Champlain, les Conservateurs ont finalement dû céder à la pression du NPD. Mais, la chef du NPD, Nycole Turmel, a eu à peine le temps de se réjouir de l’annonce d’un nouveau pont Champlain que voilà que le gouvernement fait déjà marche arrière en annonçant qu’il sera à péage.

Le NPD revendiquait un nouveau pont depuis le début de la reprise des travaux parlementaires et avait lancé une campagne à travers Internet et les médias sociaux pour lancer un message à Stephen Harper soit la revendication d’un nouveau pont. La campagne a porté ses fruits alors que des milliers de personnes ont visité le site Web et que des centaines de personnes ont ajouté des messages pour réclamer un nouveau pont.

Après avoir laissé les Montréalais à eux-mêmes durant tout l’été, les Conservateurs veulent maintenant faire payer la facture du nouveau pont aux Montréalais.

« C’est un mauvais choix pour les familles de la métropole et du Canada, a affirmé la chef du NPD, Nycole Turmel. Le pont Champlain est une artère majeure pour l’économie du Canada et le gouvernement veut faire payer la note aux Montréalais», a-t-elle ajouté.

« Le pont actuel est ouvert à tous et le nouveau pont doit l’être aussi. Ce ne sont pas aux familles montréalaises de supporter le coût du nouveau pont chaque fois qu’ils l’emprunteront contrairement à ce que ce gouvernement pense, affirme Mme Turmel. Montréal est une île. Tout le monde devrait pouvoir emprunter le nouveau pont, pas seulement ceux qui pourront se le permettre », ajoute Mme Turmel.