Pierre-Luc Dusseault Veut Abolir Le Sénat

Les récentes révélations sur le sénateur Boisvenu ne font qu’illustrer le malaise envers cette institution archaïque et inutilement coûteuse

SHERBROOKE — Le 5 mars 2013 - Le Parlement a débattu aujourd’hui une motion du NPD demandant l’abolition du Sénat, une institution devenue inutile qui coûte 90 millions de dollars par année aux contribuables, rappelle le député néo-démocrate Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke).

«Depuis plusieurs semaines, les journalistes fouillent les dépenses des sénateurs et y trouvent des aberrations. Les sénateurs s’enrichissent sur le dos des contribuables. Plutôt que de traiter les prestataires de l’assurance-emploi comme des criminels, les conservateurs seraient mieux d’enquêter sur les dépenses abusives des sénateurs», affirme M. Dusseault.

Non-élu, le Sénat n’a aucun mandat de la population, rappelle le député. Les sénateurs sont nommés à vie par le premier ministre, ce qui amène son lot de népotisme. Stephen Harper a ainsi nommé des candidats défaits et des amis de son parti au Sénat.

«En moyenne, les sénateurs travaillent 56 jours par année, rappelle Pierre-Luc Dusseault. Il est grand temps d’abolir le Sénat. C’est pourquoi je voterai pour la motion présentée aujourd’hui par mon parti