PIERRE-LUC DUSSEAULT SOULIGNE LE 3E ANNIVERSAIRE DE LA VAGUE ORANGE

SHERBROOKE – Le député néo-démocrate de Sherbrooke a tenu à souligner une journée bien particulière: il y a 3 ans jour pour jour, les Québécois montraient la porte aux vieux partis et élisaient un nombre record de députés néo-démocrates. À Sherbrooke, ce jour-là,  les électeurs faisaient preuve d’audace en élisant le plus jeune député de l’histoire de la Chambre des Communes.

 «C’est un honneur pour moi de représenter les résidents de Sherbrooke, a affirmé le député Pierre-Luc Dusseault. Depuis maintenant trois ans, mes collègues et moi  nous nous efforçons de défendre les  intérêts des Québécois devant un gouvernement conservateur qui fait de plus en plus la sourde oreille. J’entends poursuivre mon travail acharné pour aider les gens de ma région et offrir des solutions concrètes à leurs problèmes.»

 En trois ans, le député a défendu plusieurs dossiers qui affectaient directement notre région, que ce soit les changements à l’assurance-emploi, la destruction du registre des armes d’épaule, les fermetures de bureaux fédéraux à Sherbrooke ou encore, en ce moment,  les réductions draconiennes à Postes Canada.  « Le dossier prioritaire pour le développement économique de Sherbrooke est sans contredit le projet de l’Aéroport de Sherbrooke et je continuerai à poser des questions à la ministre et à proposer des pistes de solutions »  ajoute Pierre-Luc Dusseault.

 «Pendant que les conservateurs continuent d’être empêtrés dans les scandales et la mauvaise gestion, notre équipe, pilotée par Thomas Mulcair, va garder le focus sur les enjeux qui comptent vraiment pour les gens de Sherbrooke, a conclu Pierre-Luc Dusseault.  La vague orange a démontré que les Québécois veulent faire la politique autrement, qu’ils veulent que leur élus soient près d’eux et à leur écoute. J’entends continuer sur cette voie.»