PIERRE-LUC DUSSEAULT INTERPELLE LE MINISTRE DE LA DÉFENSE NATIONALE SUR L’ÉTAT DES MANÈGES MILITAIRES

 

SHERBROOKE - «Nos manèges militaires se détériorent de jour en jour et cela me préoccupe depuis un bon moment, affirme le député Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke). Je m’attends à ce que le gouvernement fédéral agisse rapidement pour assurer la sécurité des gens qui y travaillent.»

Le député néo-démocrate est intervenu aujourd’hui à la Chambre des communes pour exiger des réponses du gouvernement conservateur au sujet de ces infrastructures qui ont grand besoin d’investissement.

La ville de Sherbrooke abrite deux importants manèges militaires qui habitent quatre régiments des Forces armées canadiennes travaillant au service de notre pays. Ces deux bâtiments sont en piètre état. D’importantes rénovations seraient à prévoir pour préserver ces deux bâtiments patrimoniaux souffrant d’une multitude de difficultés, telles que des problèmes d’infiltration d’eaux, de moisissures ou encore des morceaux de murs qui se détachent graduellement de la structure vieillissante. Jusqu’à présent, le ministère de la Défense nationale ne semble avoir pris aucune décision sur le futur de ces infrastructures.

« La protection de ces bâtiments et  de leur valeur patrimoniale est primordiale et doit être une priorité dans l’évaluation des solutions possibles», ajoute M. Dusseault.

Le député de Sherbrooke s’inquiète que dans les scénarios envisagés, on retrouve la démolition d’un des deux édifices patrimoniaux pour laisser la place à la construction d’un nouvel édifice qui pourrait regrouper les quatre régiments.

«Je trouve ça désolant qu’on pense à détruire une partie du patrimoine de Sherbrooke. L’un des bâtiments servait autrefois de palais de justice de notre ville. J’espère que le ministère de la Défense nationale trouvera une solution qui écarte la destruction de notre patrimoine militaire et civil», a conclu Pierre-Luc Dusseault.