LES CONSERVATEURS S'ENTÊTENT À AIDER LES PLUS RICHES À COUPS DE MILLIARDS

«Les conservateurs s’entêtent, l’économie en souffre et la classe moyenne en paie le prix»

OTTAWA – Les conservateurs abandonnent les Sherbrookoises et les Sherbrookois, aucune mesure concrète n’ayant été présentée dans le budget pour aider les familles et la classe moyenne de la région. Après dix années d’incompétence et de déficits conservateurs, les familles et les petites entreprises travaillent plus fort que jamais, mais continuent de perdre du terrain.

«Les seules idées pour créer des emplois dans ce budget viennent des recommandations du NPD concernant les petites entreprises, indique le député néo-démocrate Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke). Les conservateurs ont raté l’occasion de réaliser des investissements intelligents pour créer des emplois stables et à temps plein, des places en garderie et des logements abordables.»

Le député de Sherbrooke déplore également que ce budget n’avantage que les mieux nantis de notre pays. Le NPD avait proposé plusieurs mesures pour aider la classe moyenne et les régions, notamment en proposant une politique urbaine qui prévoit un financement permanent, stable et prévisible pour le transport en commun. Le NPD propose également d’augmenter le salaire minimum fédéral à 15$/heure ainsi que de ramener l’âge de la retraite à 65 ans afin d’aider les familles.

«Lors de la présentation du budget, je n’ai rien entendu qui pourrait avantager les Sherbrookois, c’est choquant de constater que ce gouvernement ne pense qu’à une infime partie de la société, alors que tous les jours des familles peinent à subvenir à leurs besoins. Sherbrooke est une ville en plein développement et le gouvernement fédéral se doit de l’aider, alors qu’au contraire, les conservateurs offrent des cadeaux fiscaux aux mieux nantis», déplore Pierre-Luc Dusseault

Le NPD s’oppose aux cadeaux fiscaux qui n’aident en rien la classe moyenne. Les conservateurs refilent une facture de plusieurs milliards de dollars pour les cadeaux offerts aux grandes entreprises et aux Canadiens les mieux nantis. On n’a qu’à penser à la hausse du plafond des cotisations au compte d’épargne libre d’impôt (CÉLI) ou encore au régime inéquitable de fractionnement du revenu.

Le budget conservateur maintient les inégalités des revenus et des richesses et ne fait rien pour lutter contre la pauvreté chez les enfants. Tom Mulcair et le NPD se battent pour les petites entreprises, pour générer la croissance économique tout en protégeant notre environnement. Le NPD va continuer de se battre pour les familles, car la vitalité de l’économie canadienne dépend d’une classe moyenne solide et croissante.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Harun Jasarevic, adjoint parlementaire de Pierre-Luc Dusseault
Tél. : 819-432-0153
Courriel : Pierre-Luc.Dusseault.A1@parl.gc.ca