L’énergie Des Militants Néo-Démocrates Est Contagieuse, Estime Pierre-Luc Dusseault

 Ottawa - 16 mars 2013 - Le congrès fédéral du NPD ayant réuni au cours de la fin de semaine dernière environ 2000 délégués à Montréal démontre que le parti est prêt à remplacer les conservateurs en 2015, estime le député néodémocrate de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault.

  « J’ai eu la chance de parler à plusieurs délégués durant ce congrès et je peux vous dire une chose: ils sont autant enthousiastes et engagés que moi à l’idée de travailler sans relâche pour former le prochain gouvernement en 2015 », indique Pierre-Luc Dusseault.

 Rassemblés lors du plus grand congrès fédéral de l’histoire du NPD, les membres ont voté en faveur de plusieurs résolutions visant à dénoncer l’abandon des régions québécoises par les conservateurs. Les néo-démocrates ont dénoncé la décision irresponsable et idéologique des conservateurs de s’attaquer aux fonds de travailleurs, comme le Fondaction et le Fonds de solidarité FTQ.

 De plus se réjouit Pierre-Luc Dusseault, les militants néo-démocrates ont mis de la pression sur le gouvernement conservateur pour qu’il travaille enfin dans l’intérêt des citoyens en fermant les échappatoires et autres paradis fiscaux.

 Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a par ailleurs obtenu l’appui massif de 92,3 % des membres présents au congrès. Les néo-démocrates sont tournés vers l’avenir et dotés d’une approche solide pour défaire les conservateurs en 2015.

 « Les militants qui ont participé à notre congrès sont passionnés, juge Pierre-Luc Dusseault. C’est inspirant de voir à quel point les Québécois appuient le travail que nous faisons au NPD. »