LE PLAN FISCAL DES LIBÉRAUX NE PROFITE PAS À LA MAJORITÉ DES CANADIENS

La proposition du NPD sur l’équité fiscale réduira le fardeau de la classe moyenne et de ceux qui travaillent fort pour s’y joindre.

 

OTTAWA — Le plan fiscal du gouvernement libéral profite seulement aux plus fortunés. La majorité des Canadiens n’en tireront rien. L’opposition progressiste du Canada a proposé une légère modification pour réduire le fardeau fiscal des travailleurs de la classe moyenne et de leur famille.

Plutôt que de réduire l’impôt sur la deuxième tranche d’imposition, le NPD demande au gouvernement de réduire le taux sur la première tranche et d’augmenter la Prestation fiscale pour le revenu de travail.

« Le plan libéral exclut de facto les deux tiers des Canadiens et profite aux individus les plus riches, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de finances, Guy Caron (Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques). En tant qu’opposition progressiste, nous sommes prêts à améliorer le plan du gouvernement pour que les mesures mises en place aillent de pair avec la rhétorique de campagne des libéraux. »

En vertu du plan libéral :

  • une personne qui touche un revenu médian de 31 320 $ obtiendrait 0 $;

  • une personne qui touche entre 11 000 $ et 45 000 $ obtiendrait 0 $;

  • une personne qui touche 210 000 $ recevrait 270 $;

  • les personnes qui touchent plus de 89 000 $ seraient les plus avantagées par ce plan.

 

En vertu du plan du NPD :

  • une personne qui touche le revenu médian de 31 320 $ recevrait 200 $;

  • une personne qui touche entre 11 000 $ et 45 000 $ recevrait en moyenne 172 $;

  • une personne qui touche 210 000 $ payerait 66 $ de plus en impôt;

  • les personnes qui touchent 44 701 $ seraient les plus avantagées par ce plan.

 

« La proposition du gouvernement ne donnerait strictement rien aux 67,5 % des contribuables moins nantis et profiterait surtout aux individus qui gagnent entre 89 000 $ et 200 000 $ par année, a ajouté Guy Caron. C’est une autre mesure sortie tout droit du manuel de l’école des effets de retombée, une théorie économique complètement discréditée. Nous avons proposé une modification raisonnable pour réduire véritablement le fardeau des travailleurs de la classe moyenne et de leur famille. »

– 30 – 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca

 

http://www.npd.ca/nouvelles/le-plan-fiscal-des-liberaux-ne-profite-pas-la-majorite-des-canadiens