LE NPD VEUT METTRE FIN AU CLUB PRIVILÈGE DES LIBÉRAUX

 

OTTAWA – Le porte-parole du NPD en matière d’éthique, Alexandre Boulerice, a annoncé aujourd’hui qu’il déposera un projet de loi visant à donner force de loi aux règles d’éthique des libéraux, ce qui donnerait à la commissaire à l’éthique les outils pour enquêter sur les activités de financement privées donnant accès à des ministres ou au premier ministre en échange de dons à un parti politique.

« Après avoir promis aux Canadiens qu’ils feraient mieux que les conservateurs, voilà que les libéraux disent que leurs tactiques de financement controversées sont acceptables parce que les conservateurs s’en sont servis eux aussi, a déclaré M. Boulerice. Leurs propres règles d’éthique interdisent ce genre d’activité de financement exclusive donnant des accès privilégiés, mais, parce que ça fait leur affaire, ils semblent avoir oublié l’existence de ces règles », a ajouté le député.

Le projet de loi du NPD enchâsserait les principes établis par le premier ministre lui-même dans son plan Pour un gouvernement ouvert et responsable à l’intérieur de la Loi sur les conflits d’intérêts, afin de donner à la commissaire à l’éthique les pouvoirs dont elle déclarait avoir besoin pour enquêter sur ces activités de financement donnant des accès privilégiés au gouvernement.

« Le premier ministre enfreint ses propres règles, a ajouté M. Boulerice. Mon projet de loi permettra de faire ce qu’il aurait dû faire lui-même dès le début : donner force de loi à ces règles pour que la commissaire à  l’éthique ait les pouvoirs nécessaires pour enquêter. Il faut interdire ces événements du gouvernement libéral qui donnent des accès privilégiés aux plus fortunés de notre société », a‑t‑il conclu.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca