Le NPD Dénonce Les Compressions Irréfléchies En Environnement

Des centaines de scientifiques chargésde la surveillance de l’environnement perdront leur emploi
OTTAWA – Le NPD dénonce la mise à pied de plusieurs centaines de scientifiques fédéraux chargés de la surveillance de l’environnement. Quelque 1500 professionnels et scientifiques du gouvernement fédéral reçoivent cette semaine un avis les informant que leurs postes seront touchés par les compressions budgétaires des conservateurs.
« On montre la porte à des médecins, des biologistes, des chimistes. Cesscientifiques surveillent les changements environnementaux qui peuvent menacer la santé des Canadiens », a souligné Hélène LeBlanc (LaSalle-Émard),porte-parole du NPD en science et technologie.
Les compressions vont notamment affecter la Section de la réponse aux urgences environnementales, qui surveille entre autres les matières dangereuses qui se trouvent dans l’atmosphère.
Les compressions budgétaires toucheront 344 employés de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, 328 à Santé Canada, 153 à Agriculture etAgroalimentaire Canada, 137 à Environnement Canada et 75 à l’Agence de la santé publique.
« Les conservateurs ne se contentent plus de bâillonner les scientifiques. C’estcomme s’ils pensaient que les problèmes environnementaux allaient toutsimplement disparaître s’il n’y a personne pour les signaler, a ajouté MeganLeslie (Halifax), porte-parole du NPD en matière d’environnement. Lesconservateurs préfèrent flamber des milliards pour le fiasco des F-35 plutôtque pour protéger notre environnement.»  
Cette deuxième vague de compressions porte à 2000 le nombre de professionnels et scientifiques du gouvernement qui seront touchés par les compressions des conservateurs.
« Les conservateurs font les mauvais choix. Ils démontrent encore une fois que l’environnement est loin d’être une priorité pour eux et ce n’est pas ce que les Canadiens veulent », a conclu Mme LeBlanc.