LE NPD DEMANDE UN MORATOIRE SUR LES BOÎTES POSTALES

OTTAWA – Le porte-parole du NPD pour Postes Canada, Alexandre Boulerice (Rosemont—La Petite-Patrie), a demandé au gouvernement conservateur de mettre en place un moratoire sur l’installation de boîtes postales, qui sont prévues pour remplacer la livraison du courrier à domicile.

 Au cours des derniers mois, le NPD a visité plusieurs communautés pour sonder l’opinion des citoyens sur les compressions à Postes Canada et la décision du gouvernement conservateur de mettre fin à la livraison du courrier à domicile. Le bilan est clair : les gens tiennent à leur service postal et leurs inquiétudes se transforment rapidement en colère lorsqu’on leur explique les motivations des conservateurs.

 « L’opposition du public et de nombreux maires est justifiée et le NPD continuera de s’opposer à cette décision. Avoir un moratoire, c’est la seule façon d’avoir des consultations publiques dignes de ce nom, a déclaré M Boulerice. On ne veut plus de consultations en vase clos, on veut de la transparence. C’est le seul moyen pour travailler ensemble et trouver des solutions viables pour l’avenir de notre service public.»

 Le NPD est conscient que Postes Canada doit se moderniser pour faire face aux défis entourant le service postal, mais cela ne doit pas se faire au détriment du public. Aucune raison valable ne justifie les compressions, les milliers de pertes d’emplois et la fin de la livraison du courrier à domicile. La société d’État a été rentable au cours des vingt dernières années.

«  Depuis l’annonce de la restructuration à Postes Canada, des milliers de Sherbrookois ont signé la pétition demandant d’annuler cette décision et de maintenir le service postal à domicile. Au cours des derniers mois, j’ai rencontré des centaines de concitoyens sur cette question et plusieurs personnes âgées ou à mobilité réduite appréhendent avec grande inquiétude la fin de la livraison du courrier à domicile à Sherbrooke. Un moratoire est la seule solution sensée. » - conclut Pierre-Luc Dusseault, député de Sherbrooke