LE NPD DEMANDE À JUSTIN TRUDEAU DE DÉFENDRE LES EMPLOIS DU SECTEUR DES PÂTES ET PAPIERS

SHERBROOKE – Après que les États-Unis aient annoncé l’imposition de mesures punitives sur les exportations canadiennes de papier journal et de pâtes et papier, le député néo-démocrate Pierre-Luc Dusseault a exigé des actions immédiates du gouvernement de Justin Trudeau pour aider les travailleurs de l’industrie canadienne des pâtes et papiers à conserver leurs emplois.

«La décision infondée de l’administration Trump pourrait mettre en péril des milliers d’emplois du secteur des pâtes et papiers, notamment ceux de l’usine Kruger à Sherbrooke, a soutenu M. Dusseault. Les libéraux doivent aider les travailleurs et leur offrir des garanties quant à la préservation de leurs emplois.»

Les droits de douane injustes imposés par les États-Unis sur le bois d’œuvre et maintenant sur les exportations de papier journal et de papiers menacent de faire perdre de nombreux emplois de qualité au Canada. Le NPD va toujours continuer de demander des comptes au gouvernement et de défendre les emplois canadiens et le commerce équitable.

«Cette nouvelle tuile tombe sur l’industrie alors que les libéraux n’ont toujours pas réussi à négocier un bon accord commercial sur le bois d’œuvre, a renchéri le député de Sherbrooke. Qu’est-ce que ça va prendre pour que le gouvernement libéral, incluant la députée et ministre Marie-Claude Bibeau, protège réellement ces emplois? C’est le devoir des libéraux de se tenir debout pour ces emplois, ils ne doivent pas attendre que le mal soit fait avant d’agir.»

-30- 

Pour plus de renseignements :

Harun Jasarevic, adjoint du député, pierre-luc.dusseault.a1@parl.gc.ca // 819 432-0153