LE MINISTRE MORNEAU DOIT RETIRER LE PROJET DE LOI SUR LES PENSIONS, SELON LE NPD

 

OTTAWA – Le NPD présentera aujourd’hui une motion demandant aux libéraux de retirer le projet de loi C-27 sur les pensions. Le NPD et des syndicats ont d’abord sonné l’alarme sur ce mauvais projet de loi, qui ne donne pas la priorité aux intérêts des travailleurs et des retraités canadiens, mais plutôt à de riches amis du monde des affaires. À la lumière des révélations au sujet de l’implication financière du ministre des Finances dans son ancienne compagnie, Morneau Shepell, le NPD et la commissaire à l’éthique ont soulevé des préoccupations à propos de ce projet de loi.

« Il est indéniable que si le projet de loi C-27 devenait loi, Morneau Shepell bénéficierait de façon significative d’une hausse de ses affaires et de ses revenus. Dans ses fonctions chez Morneau Shepell, le ministre militait pour le transfert du risque des employeurs vers les employés, puis lorsqu’il est devenu ministre, il a présenté le projet de loi C-27 qui fait exactement cela, a déclaré le porte-parole du NPD en matière d’éthique, Nathan Cullen. En présentant une motion visant le retrait de ce projet de loi, nous fournissons aux libéraux les outils nécessaires pour faire ce qui doit être fait. Ainsi, le ministre des Finances pourra prendre ses distances de ce conflit d’intérêts patent, et le gouvernement aidera la classe moyenne en n’allant pas de l’avant avec cette attaque contre les pensions des travailleurs. »

Alors qu’il était en poste à Morneau Shepell, M. Morneau a fait pression pour un usage accru des régimes de retraite à prestations cibles, et pour faire apporter les changements législatifs requis à cette fin. De plus, sous sa direction, Morneau Shepell a joué un rôle important dans la conception et la mise à l’épreuve du Modèle de régime de retraite à risques partagés du Nouveau-Brunswick, lequel présente plusieurs similitudes avec le projet de loi C-27.

Le projet de loi C-27, déposé par le ministre des Finances, permettrait aux entreprises sous réglementation fédérale de créer des régimes de pensions à prestations cibles et permettrait aussi à ces employeurs de convertir les régimes de pension à prestations déterminées existants en régimes de pension à prestations cibles. Ces derniers sont des régimes de pension qui font diminuer la responsabilité monétaire des employeurs en transférant le risque des employeurs aux employés.

« C’est un mauvais projet de loi pour les employés et les retraités. Comment les libéraux peuvent-ils continuer de dire qu’ils travaillent pour la classe moyenne alors qu’ils ont présenté un projet de loi dont le seul but est de transférer le risque des régimes de pension des employeurs aux employés, a ajouté le porte-parole en matière de pensions, Scott Duvall. Ce n’est pas travailler pour la classe moyenne, c’est travailler pour les privilégiés et les amis du pouvoir. Et le fait que le premier ministre et le ministre des Finances considèrent encore aller de l’avant avec ce projet de loi, qui aura des répercussions énormes sur les travailleurs de la classe moyenne, prouve qu’ils sont complètement déconnectés de la classe moyenne. »
 

  – 30 –

 
Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou media@npd.ca