Le Dossier De L'aéroport Intervient Dans La Tournée De Nycole Turmel

Vous pouvez re trouver l'article original sur le site web de La Tribune.

Claude Plante
La Tribune
le 16 janvier 2012

(Sherbrooke) Les problèmes exprimés au sujet de l'Aéroport de Sherbrooke rejoignent l'actuelle chef néo-démocrate Nycole Turmel, qui était de passage dans  a région mardi. Mme Turmel, qui était entourée des députés estriens Pierre-Luc  usseault et Jean Rousseau, rencontrait divers intervenants régionaux au sujet des infrastructures, alors que la faiblesse de l'offre aéroportuaire dans la région fait rage.

Parmi les intervenants rencontrés, il y avait le directeur général de Sherbrooke Innopole, Pierre Bélanger, et le président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de l'Estrie, Maurice Bernier, deux personnalités réclamant la relance de l'aéroport.

Pour elle, il est urgent que le gouvernement fédéral fasse sa part pour redonner un nouveau souffle à cet équipement. «Lors de notre rencontre, nous avons beaucoup parlé du dossier de l'aéroport. C'est un enjeu majeur pour la survie économique de la région», a-t-elle expliqué aux journalistes.

«Il y a maintenant 15 ans que le gouvernement s'est désengagé du financement des aéroports comme celui de Sherbrooke et on en voit le résultat aujourd'hui.»

La semaine dernière, on apprenait qu'une entreprise Allemande pense de moins en moins à Sherbrooke pour implanter un centre de recherche au Québec. L'entreprise spécialisée dans le caoutchouc mentionne que le manque de lien aérien entre Sherbrooke et d'autres grands centres comme Montréal ou Toronto pèse dans la balance dans son choix.

La chef intérimaire néo-démocrate a participé à une table ronde sur les infrastructures avec plusieurs élus de la Montérégie et de l'Estrie, dans le cadre d'une tournée du Québec. Elle dit appuyer les efforts des municipalités pour faire bouger le gouvernement dans ce domaine.