LAC-MÉGANTIC : IL FAUT TIRER DES LEÇONS DE LA TRAGÉDIE, ESTIME LE NPD

SHERBROOKE — Atterrés par la tragédie de Lac-Mégantic, les députés néo-démocrates de l’Estrie estiment qu’il faut tirer des leçons de ce qui s’est passé, pour s’assurer qu’un tel drame ne se reproduise plus.

 «Il faut que les choses changent, lance Jean Rousseau (Compton-Stanstead). Bien sûr, il faudra attendre les résultats des enquêtes pour connaître les causes exactes, mais c’est certain qu’on ne pourra pas reprendre les mêmes pratiques comme si de rien n’était. Ça ne peut pas être business as usual.»

 Pour le député Pierre Jacob (Brome-Missisquoi), une des solutions possibles pourrait être le déplacement des voies ferroviaires qui passent par les centres-ville de nombreuses municipalités québécoises. «À Farnham, ça fait des années que la Ville veut faire déplacer le chemin de fer qui passe en plein centre-ville. La Loi sur le déplacement des lignes de chemin de fer prévoit que le gouvernement fédéral peut défrayer jusqu’à 50% des frais de déplacement des voies ferrées.»

 Le député Pierre-Luc Dussault (Sherbrooke) estime que le gouvernement fédéral devra agir pour que les trains traversant nos communautés soient plus sécuritaires. «Par le passé, le gouvernement a refusé d’imposer de nouvelles mesures de sécurité, telles qu’un système de freinage d’urgence. Je pense que ce sera certainement une avenue à explorer. Le conducteur unique devrait aussi être remis en question, à mon avis.»