LA TOURNÉE DU NPD SUR LA SÉCURITÉ FERROVIAIRE S’ARRÊTE À SHERBROOKE

SHERBROOKE — La tournée du NPD sur la sécurité ferroviaire était de passage à Sherbrooke aujourd’hui et le porte-parole adjoint de l’opposition officielle en matière de transport, Hoang Mai, a pu répondre à de nombreuses questions et appréhensions des citoyens notamment quant aux responsabilités du gouvernement fédéral en la matière.

 «La tragédie de Lac-Mégantic a dévoilé à quel point nos infrastructures ferroviaires manquent d’entretien. La quantité de produits dangereux qui transite sur les rails est en augmentation, mais la sécurité ferroviaire est délaissée, ont affirmé les députés Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke) et Jean Rousseau (Compton-Stanstead). Les citoyens et les élus des municipalités de nos circonscriptions respectives étaient nombreux à nous poser des questions, c’est pourquoi nous avons organisé cette rencontre.»

 «Les gouvernements libéraux et conservateurs ont sous-traité la sécurité ferroviaire aux compagnies de chemin de fer. C’est comme donner au chat le soin d’assurer la sécurité de la souris. C’est une erreur, le gouvernement doit prendre ses responsabilités quant au resserrement et à l’application des règles de sécurité», a indiqué Hoang Mai.

 Parmi les sujets abordés, on note également la possibilité de déplacer des rails qui passent près de résidences. «Le Canada a été construit autour du chemin de fer. Les rails traversent les centres-ville dans de très nombreuses municipalités. Déplacer les rails coûte cher, le gouvernement fédéral a déjà eu un programme pour payer 50% des frais, mais il a malheureusement été délaissé», affirme Hoang Mai.

 Le NPD déplore que le gouvernement fédéral cache de l’information cruciale pour les services d’urgence, comme la liste des produits dangereux qui transitent sur la voie ferrée de la municipalité.

 Le NPD demande également que les wagons DOT-111, impliqués dans la tragédie de Mégantic, soient retirés graduellement de la circulation. «Ces wagons-citernes sont réputés pour ne pas résister lors d’un déraillement. Il existe des wagons plus solides, alors nous devons absolument utiliser ces équipements plus adéquats pour le transport de produits dangereux», a expliqué Hoang Mai.

 «La population a beaucoup d’inquiétudes et nous les comprenons. Le gouvernement conservateur doit agir. La sécurité publique doit être la priorité de tout gouvernement», concluent les députés néo-démocrates.