La réforme électorale

Au cours des deux dernières élections, notre système électoral désuet a permis à un parti de détenir 100 % du pouvoir avec seulement 39 % des votes. Par conséquent, des millions de votes n’ont pas compté et la voix d’un trop grand nombre de Canadiens n’a pas été entendue à Ottawa.

La solution est simple, si un parti obtient 39 pour cent des votes, il devrait avoir 39 pour cent des sièges au Parlement. La représentation proportionnelle permettrait de faire en sorte que chaque vote compte peu importe pour qui vous votez.

Je vous invite à consulter les pages suivantes pour en apprendre davantage sur la réforme électorale et ce que le NPD propose pour que chaque voix soit représenté au Parlement.