La Chef Du NPD Réclame Des Investissements Immédiats En Infrastructure

L’état des infrastructures municipales du pays nécessite un plan d’investissement immédiat et prévisible

SHERBROOKE, le 16 janvier 2012—La chef néo-démocrate Nycole Turmel a participé aujourd’hui à une table ronde sur les infrastructures avec plusieurs élus de la Montérégie et de l’Estrie, dans le cadre de sa tournée du Québec. Le NPD appuie les efforts des municipalités pour faire bouger les conservateurs qui restent les bras croisés depuis trop longtemps dans ce dossier.

«Il est grand temps que les différents paliers de gouvernement travaillent ensemble afin d’investir durablement dans nos infrastructures collectives, a déclaré Mme Turmel à la sortie de la réunion. D’ici 2014, près de la moitié du financement fédéral dans le domaine arrivera à échéance. Il est plus que temps de se doter d’un plan.»

Accompagnée des députés de la région, Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke) et Jean Rousseau (Compton – Stanstead), Mme Turmel a donc plaidé en faveur d’un investissement fédéral dans les infrastructures. La région de Sherbrooke bénéficierait grandement d’une telle décision, notamment pour améliorer l’offre de transport en commun et la qualité des infrastructures routières », a-t-elle souligné.

«Les conservateurs continuent de manquer de vision sur la croissance de nos collectivités, a quant à lui fait valoir le député de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault. Leur plus récent budget n’incluait pas suffisamment de financement pour divers projets d’infrastructure. Les villes à court d’argent seront bientôt pratiquement incapables de répondre à leurs besoins croissants en infrastructure.»

L’équipe du NPD a l’intention de tenir les conservateurs à l’œil au cours des prochains mois afin de s’assurer qu’ils répondent adéquatement aux demandes légitimes des collectivités canadiennes quant à l’état de leurs infrastructures.

« En 2011, les Québécoises et les Québécois ont actionné les roues du changement. Ils ne veulent pas renouer avec les mêmes vieux débats et scandales, a souligné la chef. En travaillant ensemble, nous parviendrons à vaincre les conservateurs en 2015 et à offrir un meilleur avenir aux familles québécoises. »