Gaz De Schiste : Les Conservateurs Doivent Réglementer Au Plus Vite

Stephen Harper doit protéger les Canadiens et tenir compte des répercussions néfastes sur notre environnement

OTTAWA – La porte-parole du NPD en matière d’environnement, Megan Leslie, a profité de la rencontre de Stephen Harper avec le premier ministre polonais, Donald Tusk au sujet des gaz de schiste pour critiquer l’inaction des conservateurs dans ce dossier.

Les conservateurs tardent à réglementer la fracturation des gaz de schiste et refusent de répondre aux questions des députés du NPD sur le dossier en Chambre, a dénoncé Mme Leslie.

« La situation est urgente. Le gouvernement fédéral a sa part de responsabilités dans l’exploitation des gaz de schiste. Mais, les conservateurs veulent s’en dégager complètement en s’attaquant aux évaluations environnementales dans leur budget. Comment le premier ministre peut-il donner des conseils à son homologue polonais quand il refuse de faire ses devoirs ici même au Canada? », a-t-elle déclaré.

« Les Canadiens sont inquiets et il est temps pour les conservateurs d’agir dans leur intérêt au lieu de favoriser leurs amis de l’industrie pétrolière et gazière. Il est temps que le gouvernement agisse pour protéger les Canadiens contre les effets néfastes de l’exploitation des gaz de schiste », a-t-elle renchéri.

Le NPD demande aux conservateurs de réglementer adéquatement la fracturation des gaz des schistes au plus vite.

« Les conservateurs doivent protéger notre environnement et les Canadiens inquiets des risques de pollution de l’eau et des tremblements de terre liés à la fracturation. Ce n’est pas pour rien que cette technique fait l’objet d’un moratoire dans plusieurs provinces. »