ÉCOLE PRIMAIRE DES ARBRISSEAUX : JEAN ROUSSEAU ET PIERRE-LUC DUSSEAULT DÉPLORENT LE SORT RÉSERVÉ AUX ANCIENS EMPLOYÉS

SHERBROOKE — Suivant la faillite de l’école primaire des Arbrisseaux le mois dernier, les anciens employés de l’école, qui sont de partout en Estrie, peuvent compter sur l’appui de leurs députés fédéraux, Jean Rousseau (Comptons-Stanstead) et Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke) dans leurs démarches auprès du gouvernement fédéral. Située à Compton, la seule école primaire en Estrie qui comptait un pensionnat a dû fermer ses portes à l’automne 2012, mais la faillite n’a été déclarée qu’au mois d’octobre 2013.   

 « C’est déplorable! Les employés des Arbrisseaux ont travaillé fort pour leurs salaires. En ce moment, nos deux bureaux examinent les possibilités en lien avec le Programme de Protection des Salariés (PPS), » affirme Jean Rousseau (Compton-Stanstead). « Le PPS est administré par Service Canada et indemnise les employés admissibles pour tout salaire, indemnités de vacances, de départ, ou de préavis impayés en cas de faillite de leur employeur jusqu’à un montant maximum de 3646 $. »   

  « Un cas de plus où les employés doivent se battre pour obtenir ce qui leur est dû. C’est consternant! Trop souvent les employés sont les derniers créanciers pris en considération lors d’une faillite. Notre position est très ferme : les créances salariales devraient être prioritaires » ajoute Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke) qui indique au passage que plusieurs projets de loi ont été présentés à ce sujet par des députés du Nouveau Parti Démocratique.

 Les anciens employés de l’école primaire des Arbrisseaux peuvent s’adresser aux bureaux des députés Jean Rousseau (819-347-2598) et Pierre-Luc Dusseault (819-564-4200) pour toute aide dans leurs démarches administratives.