Dusseault S’inquiète De La Fermeture Du Centre De Tri De Sherbrooke

SHERBROOKE — Le 9 mai 2013 - La fermeture du centre de tri de Postes Canada à Sherbrooke pourrait engendrer des retards dans la livraison du courrier, craint le député néo-démocrate Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke).

 «Ça veut dire qu’une lettre que vous voulez envoyer de l’autre côté de la rue devra repasser par Montréal avant d’être renvoyée à la bonne adresse. Non seulement ça risque d’engendrer des retards de livraison, mais on perd de bons emplois dans la région pour faire des économies hypothétiques.»

 En effet, six ans après la fermeture du centre de tri de Québec et quelques mois après celle de Trois-Rivières, Postes Canada demeure incapable de dire quelles ont été les économies réalisées, et ce, malgré les demandes répétées du NPD.

 «Postes Canada veut faire des économies en fermant les centres de tri en région, mais est incapable de dire combien ils ont économisé, ajoute le porte-parole du NPD sur le dossier, Robert Aubin (Trois-Rivières).»

 M. Dusseault se demande si le jeu en vaut la chandelle. «C’est certainement une volonté de rationalisation des opérations, mais dans une approche globale de service public, je ne suis pas certain que la décision soit payante. Ça donne des trajets plus longs parce que tout doit être centralisé à Montréal. Sur le plan environnemental, c’est douteux.»