Déclaration du NPD sur le refus du gouvernement Libéral d’accorder la citoyenneté canadienne à Raif Badawi

La porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Hélène Laverdière, a fait la déclaration suivante :

Au nom des néo-démocrates et des Canadiens, j’exhorte le gouvernement à revenir sur sa décision de ne pas accorder la citoyenneté canadienne à Raif Badawi. Les spécialistes des droits de la personne, comme ceux d'Amnistie internationale, demandent au gouvernement d’accorder la citoyenneté canadienne à M. Badawi afin d’accentuer la pression sur le gouvernement de l’Arabie saoudite, en vue d'obtenir sa libération et de le ramener auprès de sa famille.

La peine d’emprisonnement et de flagellation de Raif Badawi expose tout le mépris des autorités saoudiennes pour les droits de la personne et pour la liberté d’expression. Le gouvernement du Canada doit défendre haut et fort les valeurs canadiennes ici au Canada, comme ailleurs dans le monde.

Le ministre de la Citoyenneté a le pouvoir d’attribuer la citoyenneté à Raif Badawi, c’est une question de volonté politique.