Changements Climatiques: Libéraux Et Conservateurs S’allient Pour Ne Rien Faire

Les troupes de Trudeau et de Harper votent contre une motion du NPD sur les changements climatiques

Sherbrooke – le 30 avril 2013 - Quand vient le temps de se mouiller et de poser des gestes concrets pour lutter contre les changements climatiques, les conservateurs et les libéraux se défilent, dénonce le député de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault.

 Les troupes de Stephen Harper et celles de Justin Trudeau ont voté contre la motion du NPD qui visait à reconnaître la nécessité d’agir rapidement pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre et s’adapter à leurs impacts.

«Il est en effet navrant de constater que les vieux partis continuent d’ignorer les avertissements de la communauté scientifique internationale, affirme le député de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault. Seul le NPD comprend l’urgence de la situation et veut agir.»

Le NPD est préoccupé par le fait que conservateurs et libéraux refusent de reconnaître qu’un réchauffement de deux degrés de la température planétaire entraînera des répercussions importantes. Le manque de mesures concrètes dans la lutte aux changements climatiques de la part des gouvernements conservateurs et libéraux successifs est irresponsable.

«Selon l’ONU, la situation est alarmante parce que la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère dépassera un seuil critique au mois de mai, affirme la porte-parole adjointe du NPD en matière d’environnement, Anne Minh-Thu Quach. Cette situation nous pousse vers des changements climatiques irréversibles, mais les conservateurs et les libéraux restent assis les bras croisés.»