Aéroport Régional De Sherbrooke : Les Conservateurs Délaissent Les Régions, Dit Pierre-Luc Dusseault

OTTAWA, le 20 juin 2012 — «Les conservateurs continuent à délaisser les régions», a tonné aujourd’hui le député néo-démocrate Pierre-Luc Dusseault (Sherbrooke) lors de la période des questions à la Chambre des communes.

«Ma circonscription a un besoin criant d’un aéroport régional pour aider son développement économique, a indiqué M. Dusseault. C’est nécessaire pour créer des emplois et pour préserver ceux qui existent.»

Alors que les installations actuelles nécessitent d’importants investissements, le gouvernement conservateur refuse de faire avancer le dossier, déplore le député. En avril dernier, le premier ministre Stephen Harper avait pourtant lui-même reconnu l’importance de ce projet pour la région de Sherbrooke.

«Mais les conservateurs restent muets depuis. L’aéroport de Sherbrooke est-il une priorité pour le ministre des Transports? Ce projet est-il victime des compressions irresponsables dans nos infrastructures?» a demandé M. Dusseault.

Le ministre Denis Lebel a répondu qu’il attendait que la Ville de Sherbrooke l’interpelle à ce sujet.

«Pourtant, le premier ministre avait été clair lors de son passage à Sherbrooke en avril: le dossier est entre les mains de son ministre des Transports. Qui dit vrai? Dans tous les cas, les conservateurs cherchent visiblement à se défiler», conclut Pierre-Luc Dusseault.