AÉROPORT DE SHERBROOKE : PIERRE-LUC DUSSEAULT PROVOQUERA UN DÉBAT À LA CHAMBRE DES COMMUNES

Le député de Sherbrooke débattra d’une motion afin de régler la question des aéroports non-désignés

OTTAWA – Pierre-Luc Dusseault amorcera un débat à la Chambre des communes sur la question des aéroports non-désignés. En effet, M. Dusseault parraine la motion M-553 qui demande au gouvernement de mettre en place, dans les plus brefs délais, un mécanisme permettant aux aéroports non-désignés d’offrir des contrôles de sûreté de l’ACSTA. La première heure de débat aura lieu le lundi 9 mars à 11h à la Chambre des communes.

«Le gouvernement a toujours refusé la désignation de l’aéroport de Sherbrooke. Prenant acte de ce refus catégorique, ma motion demande au gouvernement d’agir pour régler la situation en présentant finalement la solution qu’il a lui-même avancée lors de son refus en juin 2013.» souligne M. Dusseault.

«Il est plus que temps que nous trouvions une sortie à cette impasse et que le gouvernement agisse pour que le développement de l’aéroport de Sherbrooke puisse enfin avoir lieu et que l’économie de Sherbrooke puisse en bénéficier.» ajoute le député de Sherbrooke.

Rappelons que depuis le début de son mandat, le député de Sherbrooke tente de forcer le gouvernement afin de rendre opérationnel l’aéroport de Sherbrooke, un vecteur de développement économique et touristique important pour la région.

Texte de la motion M-553 de Pierre-Luc Dusseault, député de Sherbrooke :

Que, de l’avis de la Chambre, le gouvernement devrait présenter, le plus rapidement possible, un mécanisme permettant aux aéroports non-désignés, c’est-à-dire ne faisant pas partie de la liste de 2004 des aéroports désignés en vertu de la Loi sur l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), d’offrir à leur frais des contrôles de sûreté reconnus par l’ACSTA de manière à ne pas compromettre la santé et la sécurité des passagers et à maintenir les normes de l’ACSTA.